CANNABISSEUR.ORG

LISTE +250 MEILLEURES PLANTES MÉDICINALES & COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES – Voici les Propriétés Médicinales, Vertus Ancestrales, Usages Thérapeutiques, Posologies, Bienfaits, Dosages, Effets secondaires, Contre-Indications et Dangers des Herbes Médicinales :

MR GINSENG

MEILLEURS SITES SUR LES PLANTES MÉDICINALES
- WEBSITE MR-GINSENG.COM
- WEBSITE EN.MR-GINSENG.COM
- WEBSITE QUI EST MR GINSENG
- WEBSITE WHO IS MR GINSENG
- WEBSITE SIRIUSBLACK.ORG
- WEBSITE PLANTES MÉDICINALES PAR SIRIUSBLACK
- WEBSITE FASH.FR
- WEBSITE PLANTES MÉDICINALES PAR FASH.FR
- WEBSITE A PROPOS FASH.FR
- WEBSITE MENTIONS FASH.FR
- WEBSITE PARTENARIATS FASH.FR
- WEBSITE FORUM PLANTES MÉDICINALES ODLG.ORG
- WEBSITE PLANTES MÉDICINALES PAR ODLG.ORG
- WEBSITE QUESTIONS PLANTES MÉDICINALES SUR ODLG.ORG
- WEBSITE POSER UNE QUESTION SUR ODLG.ORG
- WEBSITE MEMBRES FORUM ODLG.ORG

———————————————————-
AcérolaAilAloe VeraAshwagandhaAcai BaiesCannabisCannelleChlorellaCitronCordycepsCurcumaEchinaceaFenugrecGanodermaGarcinia CambogiaGelée RoyaleGingembreGinkgo BilobaGinsengGlutenGojiGriffonia SimplicifoliaGuaranaHarpagophytumMacaMandragoreMélisseMenthée PoivréeOmega 3OrtiePropolisRhodiolaSpirulineThymTribulus Terrestris
———————————————————-
AcérolaArtichautAshwagandhaBoswellia SerrataCafé VertCannabisChardon MarieCordyceps SinensisCurcumaDamianaEchinaceaFenugrecGanodermaGarcinia CambogiaGinkgo BilobaGinsengGoji BaiesGriffonia SimplicifoliaGuaranaHarpagophytumLevure de BièreMacaMélatonineMillepertuisProbiotiqueRhodiolaSpirulineTestostéroneThé VertTribulus Terrestris
———————————————————-

Une plante médicinale est une ressource, dont une partie ou des extraits sont utilisés comme médicament dans le traitement de toute condition. La partie de la plante utilisée en médecine est connu médicament de la plante, et peut être fournie sous différentes formes pharmaceutiques: gélules, comprimés, crème, décoction, infusion, élixir, sirop, la teinture, la pommade, etc.
Manuscrit de Materia Medica de Dioscoride, montrant les propriétés médicinales présumées de la mandragore.
Herbes dans un marché médiéval, à Burgos.

L’utilisation de remèdes à base de plantes remonte à la préhistoire, et a été l’une des formes les plus répandues de la médecine, pratiquement toutes les cultures connues, souvent liés à des croyances surnaturelles de chacun. L’industrie pharmaceutique actuelle a été basée sur les connaissances scientifiques modernes pour la synthèse et le développement de certaines molécules de médicaments semblables à ceux trouvés dans certaines espèces végétales, et de nombreuses substances dérivées partie des ingrédients actifs de médicaments modernes tels que l’aspirine célébration.

En outre, le processus de vérification scientifique a aidé à trouver ce type de molécules dans plusieurs espèces de plantes traditionnellement utilisées comme plantes médicinales, en expliquant certaines propriétés thérapeutiques de ces derniers, ainsi que des composés découverte qui peuvent servir de base pour le développement de nouveaux médicaments pour diverses applications 1 Beaucoup de médicaments utilisés aujourd’hui tels que l’opium, de la quinine, de l’aspirine ou numériquement répliqués synthétiquement ou isolées les principes actifs des molécules présentes dans l’égalité des remèdes de plantes traditionnelles utilisées même dans les temps préhistoriques, même sans connaissance de leur principes actifs. Son origine reste dans les étymologies comme l’acide salicylique, nommé d’après extraite de l’écorce de saule (Salix spp.) Ou numérique, plante du même nom.

Articles sur les plantes médicinales et champignons médicaux

Dans le métabolisme normal de tous les êtres vivants, le corps produit certaines substances de nutriments du milieu; Certains de ces produits chimiques font partie du processus dans toutes ou presque toutes les espèces, tandis que d’autres reflètent les particularités de chacun. Parmi les composés de la première classe de métabolites de niveau primaire des glucides et des lipides -disant utilisés dans les aliments sont comptés; composés à usage thérapeutique, cependant, correspondent normalement aux métabolites secondaires, et apparaissent sur les organismes spécifiques. Rarement la fonction qu’ils servent en médecine elle correspond à celle remplir dans le cycle de vie de la plante en question; digoxine, par exemple, en se concentrant sur les feuilles et les fleurs de Digitalis purpurea comme toxique pour la prévention de la consommation par les herbivores, comme inotrope utilisé en thérapeutique pour les patients souffrant d’arythmie cardiaque. D’autres composés utilisés en médecine sont utilisés par les plantes pour attirer les pollinisateurs.

Article détaillé: La récolte des plantes médicinales

Il est rare que la plante entière a une valeur médicinale; composés normalement utiles sont concentrées dans certaines de ses pièces: feuilles, graines, fleurs, écorce et les racines sont utilisées assez fréquemment.

Les modes d’application varient de la même façon; une forme courante de l’emploi est la perfusion, où l’ingrédient actif est dissous dans l’eau par une longue cuisson plus ou moins. L’infusion résultant est ivre; plantes utilisées de cette manière comprennent tilleul (Tilia platyphyllos), dont l’ingrédient actif est l’eugénol, la passiflore (Passiflora edulis), dont les ingrédients actifs comprennent harmolnota 1 et harmano, ou le même café (Coffea arabica), dont la perfusion contient la caféine.

D’autres plantes sont préparées de teintures, de manger, de la fumée provenant de la combustion sont inhalées ou appliquées comme tópicamentenota 2 emplastosnota 3 ou cataplasmes.
Préparation et l’administration des plantes médicinales

L’administration de plantes et de produits dérivés de ces médicaments doit être accompagnée par le plus grand soin pour assurer le bon succès du traitement. Contrairement à la croyance générale, pas toujours les meilleurs résultats sont obtenus avec l’utilisation de plantes fraîches ou préparations maison. Les extraits de plantes traitées pour permettre à davantage de principes activos.2
Cataplasme et de plâtre

Le cataplasme est préparée par broyage de la partie de la plante qui contient les propriétés curatives destinées à être utilisées, on peut chauffer et appliqué directement sur la zone affectée à traiter.

En préparant le cataplasme vous pouvez mélanger une partie de plante utilisée avec une farine, de l’argile ou similaire obtention d’une pâte qui est appliquée à l’touchés, comme la zone de cataplasme. Cependant le plâtre peut aussi être appliqué uniquement à la suite de cocción.3 végétale
Cuisine

Il est préparé en faisant bouillir pendant plusieurs minutes (environ 5 minutes) la plante, puis filtré. Il doit être vérifié que la chaleur n’a pas d’incidence ou de détruire les ingrédients actifs. Cette forme d’utilisation est appropriée en général pour les parties dures de la plante, tels que: les tiges, les racines, de l’écorce et des graines Les graines doivent être laissés dans l’obscurité pendant 3 jours
Comprimer

Ceci est similaire à la préparation de cataplasme, mais dans ce cas au lieu d’appliquer la plante directement, extraction aqueuse, appliqué sur un chiffon ou une serviette est utilisé. Peut être compresses chaudes généralement appliquées dans le cas d’inflammations et des abcès; ou froid, préférable de traiter les cas de maux de tête ou une conjonctivite.
Salade

Il est une façon de manger des herbes médicinales de manière directe, sans aucun résultat de traitement modification ou la transformation. Ils se lavent et désinfectent les parties de la plante qui est pensé pour ingérer, et est préparé comme une salade traditionnelle, mélange éventuel avec d’autres légumes ou le sel de légumes, huile d’olive et de vinaigre ou de citron. La base de la plupart des salades est généralement un verts crus les légumes à feuilles. Même il ya de nombreuses années, dans la cuisine qui a conduit à peu de laitue classique, Lactuca sativa, qui peut être consommé tout au long de l’année.
Extrait

Les substances actives de plantes médicinales sont également obtenus pour un type d’extraction appelé « solide-liquide ». Ce processus comporte trois étapes:

Solvant pénétration dans les tissus de plantes et d’un gonflement;
Dissolution de matières extractibles;
La diffusion de substances dissoutes amovibles à l’extérieur de la cellule végétale.

La façon la plus courante est l’extraction par trempage, ce procédé présente certains avantages par rapport à la percolation et le compteur. Vous pouvez également traiter l’extraction par des procédés impliquant l’échographie, électrique, et le vortex (turbo). Extraits équipements d’extraction et exige une certaine connaissance des processus chimiques.

Dans son exposé final peut être: teintures (1:10); extraits fluides: (. obtenu en atomisant le solvant) (1 2), doux, avec une consistance semblable à du miel, visqueux ou solides (masses plastiques, qui se liquéfie lorsqu’il est chauffé), séché (quand il a séché le mélange) ou par nébulisation
Gargarisme ou rinçage

Il est l’application d’un liquide de la cavité buccale. Il est utilisé pour obtenir une action locale dans la bouche et / ou sécrétions de la gorge et si propre, les bactéries et impuretés ces zones. Il peut être utilisé pour prévenir les infections des voies respiratoires ou orales. Pour préparer une boîte de liquide de perfusion, une décoction ou le jus de la plante utilisée.
Infusion

Il est la forme de préparation plus fréquentes et plus simple, il est aussi appelé off ou de thé. Il fait partie d’une culture de la consommation d’herbes aromatiques utilisées non seulement à des fins médicinales. Elle consiste à mettre en contact les parties de la plante d’eau bouillante pendant quelques minutes, laisser refroidir progressivement. Pour ne pas utiliser de chaleur directe, il veille à ce que les parties ne souffrent pas de dommages. Le plus souvent il utilisé pour les parties molles des plantes telles que les feuilles et les fleurs
Sirop

Sirops sont préparés par extraction avec de l’eau ou des composants actifs médicinales de la plante puis en dissolvant ce dans beaucoup de sucre ou de miel en tant que conservateur. Il peut être préparé à partir d’extraits hydro-alcooliques, stocké pendant de longues périodes et donnera généralement un goût agréable pour faciliter l’administration aux enfants. La préparation commence d’une manière similaire à la perfusion, mais laisser reposer quelques heures et puis le liquide est filtrée, sucre ou de miel est ajouté, dilué et mis à bouillir quelques minutes pour coaguler les matières protéiques, puis glisse et stocké dans une bouteille en bouteille ou l’ambre, étiqueté et entreposé (jusqu’à 30 jours) en propre et loin de la chaleur et de la lumière.
Jus

Le jus obtenu par pressage ou liquéfaction de plantes ou de fruits frais. Dans certains cas, en particulier pour les tubercules ou racines, nous les recommandons à tremper pendant une période de 8 à 12 heures avant de les presser.
Lavages

Il est l’application d’infusions, décoctions ou de teintures dilué par voie topique pour traiter des conditions externes localisés, tels que les blessures, les plaies, les ulcères, les hémorroïdes, la vaginite et d’autres maladies de la peau ou les muqueuses.
Lavement ou un lavement

Il est l’application d’une préparation qui est inséré par l’anus avec une technique particulière, par laquelle il applique doivent être formés. Elle est de préférence appliquée à jeun et le patient doit rester immobile lors de l’application et pendant une durée d’au moins une heure après l’application.
Poudre

Les poudres sont obtenues par pulvérisation de la plante séchée, le matériau peut être réaffûté et tamisée à plusieurs reprises, jusqu’à ce que la taille de particule souhaitée. poudres de légumes sont faciles à gérer, développer et condition dans les produits phytopharmaceutiques préparés par mélange, l’encapsulation et la compression. Il ya des préoccupations au sujet de la bio-disponibilité des ingrédients actifs poudres médicinales amovibles séchés naturellement plantes prenant en capsules ou de comprimés, car l’absorption de cette manière est minime. L’absorption peut être augmentée par dilution de la poudre à mélanger des aliments liquides ou solides.
Préparations phytopharmaceutiques

Les extraits obtenus industriellement doit se réunir au moins cinq domaines: domaine médical, où les ingrédients actifs doivent être correctement sol, le déplacement doit être fait avec le solvant approprié peut être enlevé par macération ou percolation, la concentration devrait être par une méthode n’a aucune incidence sur l’ingrédient actif et médicaments nécessitent des traitements préliminaires avant l’utilisation. Avec des extraits transformés peuvent faire des préparations phytopharmaceutiques qui sont plus faciles à doser, comme formes solides (comprimés, comprimés enrobés, comprimés effervescents, des gélules, granulés), des formes liquides (sirops, gouttes, solutions, suspensions en capsules de gélatine molle ) et les formes d’usage local (pommades, crèmes, pommades, gels, gouttes oculaires et suppositoires).
Teinture

Il est obtenu en permettant le contact du sec à utiliser, avec un mélange de 40% d’alcool dans de l’eau pendant 3-5 jours, avec agitation par jour et installation de filtration. Les colorants basiques sont utilisés pour former des élixirs contenant des mélanges de diverses plantes et de stabilisation des substances telles que le glycerol. Ils ont l’avantage d’être plus stable et plus facile à doser. ambienten c44
Steamers

Les vapeurs de certaines plantes, émis par l’action de la chaleur, sont utilisées pour le traitement de maladies des voies respiratoires.
La recherche et de synthèse

Alors que la médecine traditionnelle à base de plantes utilisé des pièces ou des extraits de plantes, de la nécessité de saisir avec précision l’utilisation de différents composants, diplômé avec précision la dose utilisée pour développer standardisés et uniformes façon dont les médicaments ont conduit à la plupart des médicaments produits par produits pharmaceutiques contenant l’ingrédient actif seul. Dans certains cas, ils sont toujours obtenus de la transformation de plantes médicinales; dans d’autres cas, ils sont étudiés pour isoler le principe actif, et ce sont alors synthétisés artificiellement. Des recherches sur les propriétés médicinales de la plante est complexe, allant de rapports ethnographiques ethnologues jusqu’à l’analyse en laboratoire de produits chimiques et médicaux.
Alternative Therapies

La longue tradition d’utilisation de produits végétaux en médecine, combiné avec un certain manque de telles bases de drogues synthétiques modernes ont conduit à une résurgence de l’herboristerie, parfois appelée phytothérapie. La croyance selon laquelle il est «médecine naturelle» lui a fourni une aura de la santé imméritée; en fait, les composés utilisés par les herboristes sont souvent les mêmes que celles de l’industrie des médicaments, seuls en mélange avec d’autres substances et dans des doses beaucoup moins précises. Les effets secondaires de l’industrie des médicaments sont au moins aussi fréquentes en médecine à base de plantes, et le risque d’effets indésirables ou de la confusion dans l’utilisation est également présent.

Phytothérapie pratiquée aujourd’hui est informé par la tradition de herborística occidentale qui remonte aux Grecs et aux Romains et l’Ayurveda indienne et la tradition chinoise par les plantes; dans ce dernier pays, il fait partie des thérapies utilisés en santé publique, ainsi que d’autres pratique relativement nouvelle dans l’Ouest, comme l’acupuncture, la bioénergie et l’aromathérapie, entre autres.

L’utilisation de plantes pour prévenir et soulager les maux est aussi une pratique courante chez les peuples indigènes des Andes, où la médecine officielle dans certains pays est sauvait pratiques ancestrales, les prenant à des centres de santé dans les villages et villes de la sierra4 5 6 7

En plus de composés végétaux de sécurité éprouvés, tels que ceux dans les infusions de la consommation intérieure, cette tendance a conduit à la commercialisation de suppléments de légumes, dont la réglementation est encore incomplète dans de nombreux pays. Le débat quant à savoir si elles devraient être librement commercialisés en tant que denrée alimentaire, ou autrement soumis à des révisions plus strictes appliquées aux médicaments, est encore largement ouvert. Aux États-Unis une loi de 1994 qualifie de suppléments nutritionnels, permettant sa vente et la consommation à moins FDA peut démontrer son caractère pernicieux.

Les dangers inhérents à la médecine à base de plantes comprennent le risque d’interactions indésirables ont augmenté, soit entre les produits pharmaceutiques à base de plantes ou industriels en raison de la présence et le dosage variable de nombreux ingrédients actifs dans les préparations, et la possibilité parfois de la confusion mortelle causée la nomenclature instable de plantes; appelle espèces ou variétés de la même nom, même si elles sont très proches botanique, peut varier considérablement dans la présence et la concentration d’ingrédients actifs.

A présent, les grandes entreprises de la phytothérapie quantifier les ingrédients actifs dans chaque lot de plantes et d’effectuer des contrôles stricts de la radioactivité, pesticides et autres contaminants, ce qui assure un effet uniforme dans tous leurs préparatifs.
Biodiversité

Beaucoup de plantes médicinales scientifiquement identifiés que récemment proviennent de biomes menacées. Il est une préoccupation non négligeable parmi les biologistes sur l’impact que la croissance de la consommation des espèces menacées éventuellement d’extinction se produire sur la survie de la même, et l’étude de la culture durable de ceux-ci est une préoccupation majeure.
L’utilisation clinique: facteurs limitants

Traditionnellement, les plantes médicinales servis comme des remèdes pour soulager les symptômes ou traiter des maladies, avec des résultats mitigés. En raison de leur activité pharmacologique, agissant directement sur le corps, produisant des changements significatifs dans son fonctionnement. En ce sens, ces plantes étaient strictement médicament (ou médicaments) capacité de fonctionner alternativement comme des remèdes ou des poisons, en fonction de la dose, le calendrier, la voie d’administration, l’adéquation de ceux qui ont indiqué, la constitution du sujet traité entre autres facteurs.

Au cours du XIXe siècle, les ingrédients actifs des espèces végétales avec un plus grand impact dans la clinique médicale ont été isolés. Jusque-là, les limitations intrinsèques de formules de plantes avaient empêché le degré de valeurs optimales pour la marge minimale de sécurité de la substance, et dose active de dose létale médiane. En ce sens, ils ont augmenté le risque de surdosage aigu ou empoisonnement accidentel. Alors ne l’incidence des effets indésirables inattendus, en raison de l’un des nombreux composés dans les préparations naturelles.

Même aujourd’hui, la préférence de la population de ne formulations spécialisée pour l’usine persiste. Cependant, des études systématiques ont établi de façon concluante la plus grande fiabilité des molécules isolées. Dans le cas de substrats végétaux administrés à des fins thérapeutiques, le profil d’efficacité et de sécurité est clairement défavorable à l’égard de ce qui peut être attribuée à ses ingrédients actifs à l’état pur.

ombelle asiatique est une plante herbacée annuelle rampante avec des feuilles douces et tendres. Les racines et les feuilles se développent à partir des nœuds. Les feuilles de pennywort asiatique sont réniformes (en forme de rein) ayant une taille comprise entre 1,25 – 6,25 cm avec de longs pétioles. La disposition des feuilles sur la tige est alternée. Le nom botanique de pennywort asiatique est Centella asiatica.
Il appartient à la famille Apiaceae des plantes à fleurs. Le nom sanskrit de la plante est Mandukaparni. L’usine a également été décrite dans l’ancien traité médical indien Atharvaveda avec le nom Manduki (la plante doit ce nom en raison de la grenouille, comme l’apparence des feuilles). En bengali, il est connu asThankuni.
ombelle asiatique est une plante très populaire en Inde pour la longévité et la fonction mentale. Il est utilisé pour diminuer la fatigue et la dépression. Elle dynamise le système nerveux central. La plante est également utile dans la réparation de la peau et des tissus conjonctifs.
Mandukaparni et Brahmi sont botaniquement deux espèces de plantes différentes
Il a toujours été un état de confusion entre Mandukaparni (en ombelle asiatique) et Brahmi (botaniquement connu sous le nom Bacopa monnieri) que plusieurs anciens traités médicaux indiens considérer à la fois comme la même plante. Cependant, il est vrai. Mandukaparni et Brahmi ont bien l’habitude similaire, l’exigence de l’habitat et les attributs médicinaux sont deux espèces de plantes différentes. Les deux sont rampantes herbes qui préfèrent se développer dans un habitat humide et ombragé, mais theMandukaparni a des feuilles non charnues tandis Brahmi a des feuilles charnues.Mandukaparni est connu comme ombelle asiatique qui appartient à la famille Apiaceae alors Brahmi est connu comme ombelle indien, qui appartient à la famille Plantaginaceae. Comme un tonique du cerveau Brahmi est plus efficace que Mandukaparni.

Les gens à la peau foncée produisent moins de vitamine D par la lumière du soleil et sont à risque de carence en vivant loin de l’Equateur.
Les populations vivant à des latitudes d’environ 40 degrés au nord ou au sud sont exposés à des niveaux insuffisants de la lumière du soleil, surtout en hiver, pour répondre aux besoins de la vitamine D par la propre production du corps.
Le soleil est notre principale source de vitamine D. Toutefois, divers facteurs tels que la crème solaire avec un facteur de plus de 8 protection, l’âge, la pigmentation plus foncée, une latitude nord dessus de 40 degrés et la production saison hivernale réduite la vitamine D dans la peau.
La vitamine D dans la nourriture est rare. Les sources naturelles les plus riches de la vitamine D comprennent les huiles de foie de poisson et les poissons d’eau salée comme la sardine, le hareng, le saumon et le maquereau.Les œufs, la viande, le lait et le beurre contiennent de petites quantités. Les plantes sont des sources pauvres et les fruits et les noix contiennent pas de vitamine D. La quantité de vitamine D dans le lait maternel est insuffisante pour répondre aux besoins des bébés.
Les suppléments de vitamine D sont une source fiable de vitamine D, surtout pendant l’hiver, quand la peau produit presque pas de vitamine D. Les personnes les plus à risque de carence en vitamine D (voir Deficiency) devraient également envisager de prendre des suppléments.
Toxicité seulement a été associée à la vitamine D excessive apport supplémentaire de plus de 50 000 UI de vitamine D, ce qui est assez élevé que nécessaire pour la dose avantages pour la santé. Un niveau de vitamine D constamment au-dessus de 375 nanomoles / litre de sang peut induire un niveau anormalement élevé de calcium dans le sang, ce qui peut entraîner la perte osseuse, les calculs rénaux et la calcification des organes comme le cœur ou les reins si il est pendant une longue période de temps. Les symptômes bénins d’intoxication sont des nausées, la faiblesse, la constipation et l’irritabilité.
Ces symptômes ne sont pas associés à une surexposition au soleil, car un mécanisme de régulation empêche la surproduction de vitamine D dans la peau.
niveau d’apport maximal tolérable
L’Autorité européenne de sécurité des aliments et les autorités de la santé aux États-Unis a établi le niveau de dose tolérable maximale de 4000 UI (100 microgrammes) par jour pour les adolescents et les adultes.
Interactions médicamenteuses
avertissement:
En raison des interactions possibles, les compléments alimentaires ne doivent pas être pris avec des médicaments sans consulter d’abord un professionnel de la santé.
La vitamine E, les maladies cardio-vasculaires, la santé des yeux –
Le terme vitamine E décrit une famille de huit molécules apparentées soluble. Parmi ceux-ci, l’alpha-tocophérol a la plus grande activité biologique et est le plus abondant dans le corps humain (1). Tocopherol de nom provient des mots grecs, ce qui signifie la naissance, et pherein, ce qui signifie à transporter. Ce nom a été inventé pour mettre en évidence son rôle essentiel dans la reproduction de diverses espèces animales.
Un apport suffisant en vitamine E (alpha-tocophérol) est important parce que:
• fonctionne comme un antioxydant, protégeant les cellules, les tissus et les organes contre les effets néfastes des radicaux libres, qui sont responsables du processus de vieillissement et peuvent causer une variété de conditions telles que les maladies cardiaques, le cancer ou une inflammation;
• inhibe la coagulation du sang pernicieuse, qui peut bloquer le flux sanguin;
• réglemente l’ouverture des vaisseaux sanguins, important pour le sang de couler en douceur.
L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), qui fournit des avis scientifiques aux décideurs politiques, a confirmé qui ont montré des avantages évidents pour la santé de la vitamine E dans le régime alimentaire car elle contribue à ce qui suit:
• La protection des constituants de cellules contre les dommages oxydatifs.
Maladies cardiovasculaires
La vitamine E permet d’éviter les artères obstruées, car il bloque la conversion du cholestérol cireuse, appelée plaque, qui adhèrent aux parois des vaisseaux dépôts gras dans le sang. La vitamine E amincit également le sang, ce qui lui permet de circuler plus facilement à travers les artères, bien que ceux-ci ont des plaques.
De nombreuses études cliniques ont montré que la quantité de vitamine E est ingéré des aliments et des suppléments est associée à un risque réduit de maladie cardiaque, l’athérosclérose et d’autres maladies cardio-vasculaires.
Une grande étude clinique chez les femmes ménopausées a montré que la supplémentation en vitamine E n’a eu aucun effet sur l’incidence des accidents vasculaires cérébraux, mais a réduit le risque d’un blocage de la circulation sanguine dans les veines en raison d’un caillot de sang.
Plusieurs essais cliniques avec des personnes à risque élevé d’événements cardiovasculaires (p. Ex., Accident vasculaire cérébral) en raison de souffrir d’une maladie cardiovasculaire ou de diabète n’a pas pu démontrer que la vitamine E offre une protection *. Cependant, il est prouvé que la vitamine E peut réduire le risque de problèmes cardio-vasculaires chez les patients diabétiques avec un type spécifique d’un gène présent dans 36% de la population générale.
la santé oculaire
En raison de son action antioxydante, la vitamine E peut protéger contre opacification du cristallin de l’œil (cataracte) et une détérioration progressive de la rétine, à l’arrière de l’œil (dégénérescence maculaire, AMD). Ces deux conditions ont tendance à survenir avec l’âge, entraînant une perte de la vision.
Pour minimiser le risque de ces troubles oculaires, les experts recommandent une alimentation riche en vitamine E, la vitamine C et les caroténoïdes.
la fonction immunitaire
Il a été observé que la vitamine E permet d’améliorer certains aspects de la réponse immunitaire semble diminuer avec l’âge. Un essai clinique de résidences pour personnes âgées pour les personnes âgées indiqué qu’une supplémentation en vitamine E par jour réduit le risque d’infections des voies respiratoires supérieures, notamment le rhume, mais n’a eu aucun effet sur les infections des voies respiratoires inférieures (poumons ).
D’autres recherches sont nécessaires pour déterminer si un supplément de vitamine E peut protéger les personnes âgées contre les rhumes et autres infections (p. Ex., La grippe).
cancer
Des études cliniques ont montré que les personnes atteintes d’un cancer ont souvent de faibles niveaux de vitamine E dans le sang. En outre, les essais de population suggèrent que les régimes riches en antioxydants, dont la vitamine E, peuvent être associés à un risque réduit de certains cancers.
Des expériences dans des tubes et des animaux tests ont montré que la vitamine E inhibe la croissance de certains cancers, notamment les cancers qui répondent à certaines hormones, tels que le sein et de la prostate.Bien que ces résultats soient encourageants, il reste encore la confirmation de ces résultats par des études humaines sur une grande échelle.
De plus amples recherches sont nécessaires pour tirer des conclusions définitives quant à savoir si la vitamine E ajoutée, seul ou en combinaison avec d’autres micronutriments antioxydants, a un impact sur le cancer chez l’homme et, si oui, quelle la dose optimale *.
Alzheimer
Comme les chercheurs croient le stress oxydatif contribue au développement de la maladie d’Alzheimer, des antioxydants comme la vitamine E peut aider à prévenir cette condition. La vitamine liposoluble peut facilement atteindre le cerveau et appliquer ses propriétés antioxydantes.
Des études cliniques ont suggéré que la vitamine E, ainsi que la vitamine C, pourrait empêcher le développement de la maladie d’Alzheimer.
* Voir aussi Principes – La complexité de la recherche sur les micronutriments.
avertissement:
Tout traitement alimentaire ou médicamenteux avec des doses élevées de micronutriments doit surveillance médicale.
Maladies cardiovasculaires
Les résultats des essais cliniques utilisant la vitamine E pour traiter les maladies cardiaques ne sont pas unanimes *. plus de preuves sont nécessaires pour déterminer si la supplémentation en vitamine E offre des avantages.
diabète
Les personnes atteintes de diabète sont plus susceptibles de souffrir de maladies cardio-vasculaires. Un facteur potentiel lié à ces conditions pourrait être un faible niveau d’antioxydants, quelque chose fréquemment observée chez ces patients. Suppléments de vitamine E et d’autres antioxydants peuvent aider à réduire le risque de maladie cardiaque et d’autres complications du diabète.
Il est prouvé que la vitamine E peut réduire le risque de problèmes cardiovasculaires chez les diabétiques de type 2 avec un type spécifique de gène, présent dans 36% de la population générale.
La recherche indique que les antioxydants peuvent aider à contrôler le niveau de sucre dans le sang et réduire le taux de cholestérol chez les personnes atteintes de diabète de type 2, tout en protégeant contre les complications oculaires (rétinopathie) et les reins (néphropathie) chez les diabétiques de type 1.
Alzheimer
Il existe certaines preuves que la vitamine E peut aider à traiter certains types de démence, comme la maladie d’Alzheimer. Comme les chercheurs croient le stress oxydatif contribue au développement de la maladie d’Alzheimer, des antioxydants comme la vitamine E pourraient théoriquement réduire le risque ou la progression de cette condition.
Des études cliniques ont suggéré que la supplémentation en vitamine E améliore la performance cognitive chez les personnes en bonne santé et celles atteintes de démence non causée par d’Alzheimer (p. ex., de multiples coups).

– Une autre applications bénéfiques de ce merveilleux cadeau de la nature est son utilisation comme une pommade pour les plaies, car il est pas irritable, ne sont pas toxiques, il est stérile, bactéricide, nutritifs, faciles à appliquer et plus confortable que d’autres onguents.
– En raison de son pouvoir sucrant, ils sont en cours d’études à utiliser du miel dans les régimes alimentaires pour les diabétiques car le fructose est absorbé plus lentement par le tractus gastro-intestinal que le glucose et est incorporé plus rapidement par le foie. les niveaux de sucre dans le sang augmentent peu après l’ingestion de fructose.
En Espagne, le miel, il a recueilli des temps préhistoriques, et une représentation de cette activité peut être vu dans l’Araignée Cave en Bicorp (Valencia). Mais ce sont les Arabes qui ont quitté plus de traces d’Al-Andalus, en Espagne avec sa base de miel.
données historiques et gastronomiques intérêt
Le miel est un produit nutritionnel produite par les abeilles (Apis mellifera) à partir du nectar de certaines fleurs, est présenté de diverses façons: lisse, épaisse ou cristalline. Les abeilles sont des insectes sociaux qui survivent sur notre planète pour plus de 40 millions d’années, selon les coroners la question.
Les abeilles sont des insectes sociaux qui survivent sur notre planète pour plus de 40 millions d’années, selon les coroners la question.
Le rôle principal des abeilles dans l’environnement est la pollinisation des fleurs, améliorant ainsi la production de graines et de fruits ainsi que la perpétuation des espèces végétales de la planète.
Sont les abeilles du genre Apis qui ont toujours été avec l’homme, comme le sont les plus propices au travail qu’elle attendait.
Il est l’un des insectes les plus industrieux et disciplinés qui vivent dans un système extraordinaire de l’organisation. Dans chaque ruche, il y a environ 60 000 travailleurs, une reine et des centaines de drones.
Pour revenir à la cuisine andalouse et de miel, voir cette recette à partir d’un manuscrit anonyme du XIIIe siècle sur la cuisine hispano-maghrébine, traduit par Ambrosio Huici Miranda. Il est le riz avec du miel, et lit: « arroz Il faut et imbibé d’eau fraîche qui couvre un jour et une nuit, puis lavé et mis le feu dans une casserole ou une bouilloire avec de l’eau, est cuit avec l’eau ou du lait frais et a ajouté du miel propre, qui a été dépouillé de mousse quatre livres ou cinq et cuire doucement à un feu de lumière arrosée pendant la cuisson avec du lait frais jusqu’à ce qu’il soit lié, il cailler et une masse est faite, il est versé dans une source et remuez avec une cuillère et un trou, qui est rempli de tendre beurre fondu et saupoudré de sucre en poudre et la cannelle et servi « est faite.